Th€ KitCh€n L@b

20 mai 2019

Wraps saumon fumé crudités, sauce au chèvre frais et ciboulette

Aujourd'hui, une idée plus qu'une recette, qui ne demande que peu de préparation, parfait pour un plateau télé, un pique-nique, emmener au bureau, finir les fonds de frigo, changer du sandwich, couper en tronçons si des amis s'invitent pour l'apéro, adapter à toutes vos envies, préparer en 5 minutes chrono, nourrir toute la smala ou soi tout seul, bidouiller un truc au dernier moment en cas d'imprévu, etc, etc, etc.

Bref, les wraps, même si j'aime bien les faire maison quand j'ai le temps, j'en ai (presque) toujours un paquet dans les placards. C'est rassurant...

Wraps au saumon fumé, crudités et chèvre frais à la ciboulette

 

IMG_4043

Pour 2 personnes :

- 2 wraps (Maison ou du commerce)
- 4 cuillères à soupe de fromage de chèvre frais (Maison pour moi, d'après une recette piquée à ChefNini, mais un chèvre frais du commerce peut très bien faire l'affaire)
- Ciboulette fraîche
- Echalotte ciselée
- Quelques feuilles de laitue
- Quelques tomates cerises
- Une poignée de carottes râpées
- Quelques fines tranches de concombre
- 4 tranches de saumon fumé
- Sel, Poivre

Prêts?

Attention....

Mélangez le fromage frais avec la ciboulette et l'échalotte ciselées, sel, poivre, et un filet d'huile d'olive et tartinez-en vos wraps. Posez par dessus les tranches de saumon fumé, puis vos crudités, arrosez d'un peu d'huile d'olive ou de vinaigrette, roulez votre wrap, filmez et réserver une dizaine de minutes au frigo pour qu'il soit bien frais.

Coupez le wrap en deux en diagonale et dressez dans l'assiette.

Pour ce soir, ce sera tout light avec une petite salade, quelques billes de melon et une vinaigrette balsamique, mais pour les gourmands, n'hésitez pas à compléter avec de bonnes frites bien dorées, ou encore une salade de pommes de terre.

Et voilà. Archisimple, archirapide, parfait quand, le lundi soir, on rentre d'une journée de boulot fatigante, démoralisés par cette semaine qui commence à peine et nous promet des torrents de pluie dans un beau ciel gris (Bienvenue dans le nord!).

Il ne vous reste plus qu'à tout mettre sur un plateau, vous servir un bon verre de vin blanc bien frais, et vous caler devant la coupe du monde du Meilleur pâtissier professionnel. Nous en tous cas, c'est ce qu'on va faire!

Variantes :

Dans l'idée, vous l'aurez compris, l'avantage des wraps, c'est qu'avec un peu d'imagination et les fonds de frigo, on peut plus ou moins tout essayer. Bon, évitez peut-être le nutella foie gras cornichons, tout de même...

Végétarienne : Remplacez le saumon fumé par du tofu fumé, ou simplement en rajoutant quelques crudités (poivron grillé, avocat, germes de soja par exemple...)
Exotique : Remplacez le saumon fumé par de la chair de crabe, le concombre par de l'avocat, et ajoutez quelques fines tranches de mangue ou d'avocat. Et pourquoi pas un peu de gingembre râpé et de zestes de citron dans le fromage frais pour plus de peps)
Tex-Mex : Remplacez le saumon fumé par un reste de poulet rôti, et la ciboulette du fromage frais par un mélange d'épices tex-mex
Fromager : Remplacez le saumon fumé par des fingers de mozzarella (ou de chèvre) panés
Chic : Gardez la même recette, mais garnissez le wrap un peu moins généreusement et coupez-le en tronçons afin de le dresser comme des makis, avec quelques oeufs de lump et une petite tige de ciboulette sur le dessus pour la déco...

IMG_4042

Posté par InspirationFOOD à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


01 mai 2019

Bataille Food #67 Entremet framboises chocolat blanc

IMG_4088

 

Aujourd'hui, je participe pour la première fois à un concours culinaire. Et en plus, sur un thème que je suis loin de maîtriser complètement.

Vous connaissez sans doute la bataille food, ce défi culinaire créé il y a plusieurs années déjà par Jenna, du blog Le bistrot de Jenna et administré par Valérie du blog 1,2,3 Dégustez ?!

Il propose, chaque premier mercredi du mois, aux bloggeurs et bloggeuses culinaires de s'affronter sur un thème choisi par la marraine, qui n'est autre que la vainqueure de l'édition précédente.
Résultat de recherche d'images pour "bataille battle food"

Alors, après Aurélie et Claire   le mois dernier, et pour cette édition de la Bataille Food #67, c'est Marie, du blog Crazy Cake, qui a donc eu la lourde tâche d'imposer un thème, et pas des moindres, puisque ce n'est autre que.. (Roulement de tambour)...

Les Gâteaux de cérémonie.

Moi qui avais décidé de participer pour la première fois, mon coeur a loupé quelques battements à la lecture de son article, je l'avoue...

La pâtisserie, pour moi, ça a toujours un peu été l'Everest culinaire, le truc que tu peux foirer à tout moment pour un grammage qui fait défaut, quelques degrés de différence, deux minutes d'inattention. Le genre de chose qu'on peut assez facilement rattraper sur une préparation salée, et qui devient juste insurmontable quand on se lance dans les techniques pâtissières.

Jusqu'ici, mes plus jolies réalisation se limitaient à ma tarte au citron meringuée, de jolies tartes aux fruits et à la crème pâtissière, quelques gâteaux au chocolats et autres biscuits par-ci par-là, mais j'avoue avoir toujours choisi la sécurité et le talent de mon boulanger pâtissier pour faire honneur au dessert lors de grandes occasions.

Alors imaginez la tête de ma mère, lorsque, pour notre traditionnelle après-midi café-gâteau de Pâques en famille, je lui ai annoncée que j'allais "faire" l'entremet. Elle croyait tellement en ma réussite que, lorsque j'ai ouvert le congélateur le soir venu pour nous trouver de quoi grignoter sur le pouce après cette après-midi de réjouissances culinaires, j'y ai croisé une bûche glacée. "Juste au cas où... les enfants n'auraient pas aimé le gâteau." Tu parles! Bref, la confiance régnait dans la famille!

(Je dois avouer que j'avais aussi prévu un plan B, juste au cas où... Mais ça, surtout, ne lui révélez jamais, ça foutrait en l'air ma demi-heure de bouderie et ses plates excuses tant méritées!)

Mais revenons à nos moutons.

J'ai donc décidé de m'inscrire à la bataille et battle food, avant, dans la demi-minute suivante, de commencer à paniquer! Courageuse mais pas téméraire, la petite!

Heureusement, c'était un mercredi, et l'après-midi, je ne travaille pas. Ni une ni deux, après un détour infructueux par ma bibliothèque culinaire totalement dépourvue de livres de pâtisseries, me voilà, sac sous le bras, en route pour la médiathèque!

Michalak, Adam, Hermé, aucun n'a échappé à ma razzia de livres, et j'avoue que je les ai dévorés en salivant devant toutes ces magnifiques réalisations! Mais comment choisir? Finalement, ça a été relativement simple.

Prenez vos deux neuveux et nièces, demandez-leur ce qu'ils veulent dans leur gâteau de Pâques, et espérez que les 2 se marient et vous permettent de faire quelque chose de sympa.

"Du chocolat blanc! Maman n'aime pas du coup on n'en a jamais!!!". Bon, ok, je vais me mettre ma belle-soeur à dos, mais je peux toujours invoquer une perte de mémoire momentanée, ou une rupture de stock de chocolat noir en magasin...

Et pour accompagner tout ça, j'ai jeté mon dévolu sur les framboises. J'adore ça! Et pour tout vous dire, n'étant moi non plus pas terriblement fan du chocolat blanc, très sucré, j'espérais que l'acidité des framboises viendrait un peu contrebalancer tout ça.

Ca y est, le gâteau était choisi, ce serait un entremet chocolat-blanc framboises.

Restait encore à définir comment procéder et le monter, trouver les recettes des différents éléments dans mes sésames livresque, prier le Dieu des pâtissiers amateurs, et se mettre au boulot!

Et heureusement pour moi, un ami à la cuisine merveilleusement bien équipée et spacieuse a accepté de ma la prêter pour une après-midi, parce que le coin kitchenette de mon petit appartement, même si je l'aime beaucoup, n'aurait certainement pas survécu...

Mais trève de bla-bla, voilà le résultat de plusieurs heures de guerre des tranchées :

IMG_4087 

IMG_4091

Pour la génoise :

4 oeufs
120gr de sucre en poudre
60gr de farine
40gr de maïzena

Pour le coulis de framboises :

150g de framboises
60g de sucre en poudre
1/2 citron

Pour la mousse framboises :

10g de gélatine,
400g de framboises
125g de sucre glace
1 citron,
25cl de crème liquide entière

Pour la mousse chocolat blanc mascarpone :

8g de gélatine,
1 gousse de vanille,
20cl de lait
3 œufs
40g de sucre glace
180g de chocolat blanc
20cl de mascarpone

Pour le glaçage chocolat blanc:

100gr de chocolat blanc
50gr de beurre

Pour le glaçage miroir :

10g de gélatine,
300g de framboises
120g de sucre fin,
1/2 citron.

 IMG_4089

Préparation :

Pour la génoise :

Comme vous le voyez sur la photo, il y a 2 génoises, commencez donc par diviser tous les ingrédients par deux, pour faire ensuite la préparation en 2 fois. Vous pouvez aussi le faire en Une fois et couper ensuite la génoise horizontalement pour obtenir 2 disques, mais il faudra adapter le temps de cuisson.

Commencez par Battre les œufs avec le sucre fin au bain marie jusqu’à ce que le mélange double de volume, puis hors du feu jusqu'à refroidissement. Ajoutez ensuite la farine et la maïzena et versez la préparation dans un moule à charnière de 24cm de diamètre graissé. Enfournez au four préchauffé à 160 pendant 20 minutes, chaleur tournante.

Renouvelez l'opération avec l'autre moitié des ingrédients et réservez les génoises jusqu'à ce qu'elles soient totalement refroidies avant utilisation ultérieure.

Mousse au chocolat blanc et mascarpone

Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pendant que vous chaufferez les lait avec la gousse de vanille coupée en deux, sur feu doux.

Pendant ce temps, battez les jaunes d'oeufs avec le sucre, puis mélangez-les au lait chaud vanillé et remuez, sur le feu, jusqu'à ce que le mélange épaississe. Rajoutez ensuite hors du feu le chocolat blanc coupé en petits morceaux, puis la gélatine essorée, et enfin, le mascarpone. Réservez à température ambiante le temps de préparer la mousse aux framboises

Mousse aux framboises

Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide ;

Pendant ce temps, Mixer les framboises décongelées avec le sucre et le jus de citron et Chauffer un peu de coulis de framboises pour y dissoudre la gélatine ramollie ; Rajoutez la préparation aux framboises mixées et rajoutez la crème montée en chantilly.

Coulis de framboises

Mixez les framboises avec le sucre et le jus de citron

Dans votre moule à charnière, posez au fond une génoise, imbibez-la généreusement de coulis de framboises, versez dessus la moitié de la mousse aux framboises et réservez au congélateur pour une vingtaine de minutes, le temps de laisser  la préparation prendre un peu. Versez ensuite sur la mousse au framboises la mousse chocolat blanc mascarpone, réservez à nouveau au congélateur une vingtaine de minutes. Enfin, versez l'autre moitié de la préparation aux fruits rouges et réservez une dernière fois 20 minutes au congélateur.

Imbibez ensuite généreusement l'autre génoise de coulis de framboises et placez-la, face imbibée vers le bas, sur la mousse framboises. Réservez au frais pendant au moins 3h (Pendant ce temps, préparez le repas de midi, mangez, nettoyez le carnage que vous avez foutu dans la cuisine gentiment prêtée par votre pote, offrez vous un petit café et n'oubliez pas de prier encore le Dieu Pâtissier, la déesse framboise et le Prophète chocolat blanc!)

3h plus tard, préparez votre glaçage au chocolat blanc

Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie, puis, hors du feu, ajoutez le beurre coupé en morceau.

Démoulez votre entremet, posez-le sur une plaque à pâtisserie et versez le glaçage au chocolat blanc de manière la plus homogène possible, à l'aide d'une spatule coudée. Réservez au frais 1h (Ou si comme moi vous commencez à vous dire que le temps passe et qu'il serait peut-être temps de rendre à votre hôte sa cuisine, placez votre entremet au congélateur jusqu'à ce que le glaçage au chocolat durcisse...)

Dernière étape, le glaçage miroir framboises :

Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide ;

Pendant ce temps, miixer les framboises décongelées avec le sucre et le jus de citron et passer le coulis obtenu au tamis. Faire chauffer un peu du coulis obtenu pour y dissoudre la gelatine essorée, mélangez le tout et coulez le glaçage sur le gâteau. Remettez au frais au moins 3 heures, idéalement une nuit entière

Le lendemain, avant la dégustation, n'oubliez pas de passer récupérer votre entremet chez votre pote armée d'un box réfrigéré et de lui offrir une bonne bouteille de son vin préféré, priez une dernière fois au moment de dégainer votre couteau pour que tout se tienne, et lancez-vous...

IMG_4090

(Verdict : Tout le monde a beaucoup aimé, y compris la belle-soeur réfractaire au chocolat blanc qui a finalement mangé toute sa part! Faut dire que je lui avais ramené un bouquet de tulipes pour l'amadouer)

NB : C'est la première fois que j'essaie de retranscrire une recette aussi technique, de pâtisserie qui plus est, alors j'espère n'avoir rien oublié, ne pas avoir été trop barbante/scolaire/nulle... et que vous serez clémentes.

Merci à toutes, et particulièrement à Marie, pour ce défi. Je n'aurai pas cru me dépasser et m'éclater autant en pâtisserie!

---

Et pour terminer, la liste de tous les blogs participants à cette édition de la bataille food.

N'hésitez pas à aller y jeter un oeil (voire les deux!), ces blogs sont de véritables pépites qui regorgent d'idées et de talent!

Liste des participants :

Valérie de 123 Degustez

Gwendoline de Butter Jar 2g

Catalina du Blog de cata

Dr Chocolatine de La médecine passe par la cuisine

Cali de J’ai toujours aimé le jaune moutarde

Léa de J’aime pas la salade

Claire de Caillebot

Michèle du blog Croquant Fondant Gourmand

Lucile de Cuisine Végétalienne

Lova de Graine de Faim Kely

Lindsay de The Kitchen Lab

Maria des Recettes d’une crétoise

Natalia de Sucre et Epices

Michelle de Plaisir de la maison

Virginie de Ça ne sent pas un peu le brûlé là ?

Marie de United Colors of Macaron

Anne-Lise de Chantilly and co

Pâte à choup’

 

Pour rappel voici les thèmes des éditions précédentes :

Bataille Food #1 : Jenna du Bistro de Jenna : La sardine

Bataille Food #2 : Nadia de Objectif : Zéro Miette : Le temps des cerises

Bataille Food #3 : Virginie de Little Bouillon : Finger food

Bataille Food #4 : Gwen de Mon p’tit coin gourmand : La ronde des tartelettes

Bataille Food #5 : Gabrielle de Petite Cuillère et Charentaise : Aux couleurs de l’Italie

Bataille Food #6 : Nath de Pourquoi je grossis : Tellement choux

Bataille Food #7 : Anne de Miam Addict : Une tartine de gourmandise

Bataille Food #8 : Marine de Marine en cuisine : Le chocolat fait son show

Bataille Food #9 : Gordana de Des Recettes à Gogo : Les folies de la pâtisserie et de la viennoiserie (mariage fruit et chocolat)

Bataille Food #10 : Marie de Bavardages Gourmands : Le destructuré

Bataille Food #11 : Aude de J’amène le dessert : Les s’mores

Bataille Food #12 : Delphine de Del’s Cooking twist : Le layer cake s’invite aux couleurs du printemps

Bataille Food #13 : Sophie de J’ai le coeur gourmandise : La Bretagne s’invite à la fête, crêpes et galettes n’en feront qu’à leur tête

Bataille Food #14 : Karine de Chut je pâtisse : Sexy food

Bataille Food #15 : Nathy de Kalou and Cook : Voyage épicé

Bataille Food #16 : Lucie de Un week-end une recette : On retombe en enfance

Bataille Food #17 : Béatrice de Popote et Nature : Invitons l’automne et les écureuils à notre table

Bataille Food #18 : Stéphanie de L’atelier de Steph et Lolie : Il était une fois la magie de Noël

Bataille Food #19 : Audrey de Cooking’n Co : J’aime la galette, savez-vous comment ?

Bataille Food #20 : Lyne d’Epices et moi : Un zeste d’agrumes tout en douceur

Bataille Food #21 : Stéphanie de Cuisine moi un mouton : Ouvre moi ton food truck et fais-nous de la street food

Bataille Food#22 : Adeline de Cook’n blog : La ferme s’invite chez vous à Pâques

Bataille Food #23 : Dorian de Dorian cuisine mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça… : Voyage en BollyFood, épices et fraîcheur

Bataille Food #24 : Jenna du Bistro de Jenna : 2 ans de la Bataille Food

Bataille Food #25 : Sandra de Cuisine Addict : Brunch

Bataille Food #26 : Florence de Un flo de bonnes choses : Comfort Food

Bataille Food #27 : Bénédicte de Fais-moi croquer : Keep calm and eat avocado

Bataille Food #28 : Elise de And so we cook : Halloween

Bataille Food #29 : Lillie de La cuisine de Lillie : Châtaignes et marrons ont revêtu leur habit blanc

Bataille Food #30 : Bénédicte de Douceurs Maison : Les mignardises se teintent d’orange et se remplissent d’épices

Bataille Food #31 : Hélène de Rock the Bretzel Complètement meringué

Bataille Food #32 : Agnès de Gourmande et Toquée : Graines de Folie

Bataille Food #33 : Olivier de Sharing cuisine : La dolce vita

Bataille Food #34 : Oriane de La femme à tête de chou : Les fruits de la mer

Bataille Food #35 : Frédérique de The Crazy oven : Les métamorphoses

Bataille Food #36 : Nicolas de Nicolas est pâtissier : La géométrie

Bataille Food #37 : Gaelle de My nomad cuisine : La cuisine d’ailleurs

Bataille Food #38 : Lucie et Ariana de Cosmic Tomatoes : La cuisine fait son cinéma

Bataille Food #39 : Poppy de Poppy Seed Channel : La cuisine crue

Bataille Food #40 : Marie de Cooking & Bon Appétit : Souvenirs d’Avent

Bataille Food #41 : Aurore de Aurore’s Bakery : Boissons réconfortantes

Bataille Food #42 : Hélène de Keskonmangemaman? : Crumble mania

Bataille Food #43 : Maman est psychomot : Cachons les fruits et les légumes

Bataille Food #44 : Visites gourmandes : Des produits locaux et des épices

Bataille Food #45 : Caroline de Boeuf Karottes : Cocktails et herbes fraiches

Bataille Food #46 : Valérie I love cakes : Le Millefeuille

Bataille Food #47 : Lova de Graine de Faim Kely : Sandwich du Monde

Bataille Food #48 : Justin de The Garden of Delights : L’as du goûter, c’est moi

Bataille Food #49 : Nicolas de Dans ma cuisine à moi : Par ici la bonne soupe

Bataille Food #50 : Nathalie de Une cuisine pour voozenoo : Poêlées d’automne

Bataille Food #51 : Maggy de Maggkitchenette : Mises en bouche en habits de fêtes

Bataille Food #52 : Lova de Graine de Faim Kely : Boissons chaudes réconfortantes

Bataille Food #53 : Martine de Un grain de sel et gourmandises : Des crêpes

Bataille Food #54 : Céline de Platapons : La St Patrick

Bataille Food #55 : Stéphanie Par Amour des Bonnes Choses : Une cocotte sur la table

Bataille Food #56 : Dr Chocolatine de La Médecine Passe par la Cuisine : La crème de la crème

Bataille Food #57 : Brian de Brian Iz In The Kitchen : A Ras Le Bowl !

Bataille Food #58 : Valérie de 123Dégustez : Les herbes aromatiques

Bataille Food #59 : Christine de Pause nature : Le trompe l’oeil

Bataille Food #60 : Samar de Mes Inspirations Culinaires : Promenons-nous dans les bois

Bataille Food #61 : Maeva de Cook A Life! by Maeva : Un petit-déjeuner en P

Bataille Food #62 : Marion de Marion’s Bakery : Itadakimasu !

Bataille Food #63 : Lina de Chaud Patate : La cuisine de mamie

Bataille Food #64: Patricia de Karibo SakafoEscales gourmandes dans les cuisines de l’Asie

Bataille Food #65 : Lucile de Dans la cuisine de Djanisse: Plats classiques français en mode végé

Bataille Food #66 : Claire de Caillebot et Aurélie de J’ai toujours aimé le jaune moutarde : Un printemps fleuri

 

 

Posté par InspirationFOOD à 18:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 avril 2019

Fenouil farci, pickles de poire

IMG_E4300

Quand on est seule à la maison le soir et qu'on a envie de se faire plaisir, rien de tel que de petits légumes farcis.

Facile, rapide, goûteux!

Aujourd'hui, j'avais un fenouil qui faisait la tête au fond du frigo, et pas vraiment d'idées pour l'agrémenter. Et puis vu les températures relativement basse, j'avoue que la salade de fenouil à l'orange et magret fumé que j'affectionne particulièrement ne me tentait pas plus que ça...

Alors, des petits fenouils farcis?

 

IMG_E4303

Pour 1 personne :

1 fenouil
100 gr de chair à saucisse
1 gousse d'ail
1 échalotte 
1 poignée de persil
1 càc de concentré de tomates
1 pincée de piment d'espelette
Quelques croûtons de pain sec
Un peu de lait
Sel, poivre

Pour les pickles de poire : 
1 petite poire
Vinaigre blanc
Sucre
Eau

IMG_E4299

Commencez, le matin voire la veille, par préparer les pickles de poire.

Dans une casserole, faites chauffer un tant pour tant d'eau et de vinaigre d'alcool, sucrez à convenance (Personnellement, j'aime les pickles sucrés, aigre-doux, mais vous pouvez aussi mettre peu de sucre voir complètement faire l'impasse dessus). Portez à ébullition.

Pendant ce temps, coupez 1/2 poire en petits quartiers, en cubes, en billes, selon vos envies, et mettez-les dans un pot type pot à confiture avec une branche de romarin et une feuille de sauge séchée.

Versez dessus la préparation au vinaigre chaude, fermez et laissez refroidir.

Réservez ensuite au frigo jusqu'à utilisation.

IMG_E4302

Pour le fenouil farci :

Commencez par couper la base et les tiges de votre fenouil et réservez-les. Otez le coeur de manière à pouvoir ensuite le farcir et pochez les "pétales" de fenouil quelques minutes dans de l'eau bouillante salée pour les attendrir. Egouttez et réservez.

Pendant ce temps, faites tremper un peu de pain rassis dans du lait (à défaut, vous pouvez utiliser un jaune d'oeuf en guise de liant, par exemple.

Hachez finement l'ail, l'échalotte et le persil.

Dans un peu de beurre, faites revenir rapidement l'ail et l'échalotte dans une poêle jusqu'à ce qu'ils soient translucides. Réservez dans un saladier, ajoutez la chair à saucisse, le pain trempé et essoré, le concentré de tomates, le persil haché et le piment d'espelette, et mélangez à la main. C'est le moment que je préfère :-)

Farcissez vos pétales de fenouil de cette farce, parsemez de chapelure et de parmesan râpé et enfournez à four préchauffé à 180 pour 30 à 40 minutes selon la taille de votre fenouil.

Dressez vos fenouils farcis, accompagnés des pickles de poire.

IMG_E4301

En accompagnement, il me restait de la purée de chou-fleur au curry, mais une bonne écrasée de pomme de terre doit être excellente aussi. Et pour les plus gourmands, pourquoi pas une bonne sauce tomates mijotée que vous verserez sur vos fenouil avant de les passer au four?

Bon appétit!

Posté par InspirationFOOD à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2019

Arrancinis poulet curry

 

IMG_4209

Vous connaissez les arancinis?

Ces boulettes de risotto farcies, panées et frites, qui nous viennent tout droit d'Italie, plus précisément de Sicile!

Personnellement, je les ai découvertes lors d'un city trip à Rome (Je vous en parlerai prochainement!), où elles sont vendues dans de petites échoppes façon street food, et dans les restaurants. C'était.... Waouh! Le croustillant, le fondant du riz, les fils de mozzarella qui s'étiraient et s'étiraient, la douceur à la fois sucrée et épicée de la sauce tomate dont seuls les italiens ont le secret! En 5 jours, j'en ai mangé 2 fois! Et depuis, j'en prépare assez régulièrement à la maison lorsque des amis viennent manger. Ca change du plat de pâtes bolo, c'est original et, de manière générale, tout le monde aime le riz et la cuisine italienne, donc la prise de risque est assez minime. De plus, on peut préparer les arrancinis d'avance et les conserver au frigo, il suffit de les passer à la friteuse au moment de servir, ce qui permet de profiter de l'apéro avec les autres! Ou simplement pour les soirs de semaine, quand un reste de riz boude dans le frigo et que le temps me manque...

Parce que oui, vous allez me dire qu'entre le risotto à cuire et à laisser refroidir, la farce à prévoir et la seconde cuisson, cela peut sembler long et fastidieux à préparer pour tous les jours, mais détrompez-vous! C'est la recette anti-gaspi par excellence. Un reste de riz ou de risotto, une farce improvisée avec les fonds de frigo, quelques minutes à la friteuse, et c'est dans la poche! Presque aussi rapide qu'un sandwich!

Pour cette recette, il me restait du riz et un peu de chair de cuisse de poulet de ma précédente recette, que j'ai simplement eu à accomoder.

IMG_4210

Pour les arrancinis :

- Un reste de riz

- 1/2 boule de mozzarella

- 1 cuisse de poulet déjà cuite

- 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse

- Curry en poudre

- Quelques brins de coriandre fraîche

- Sel, poivre

Pour la panure à l'anglaise :

- Farine

- 2 oeufs

- Chapelure

Pour la cuisson :

- Huile pour friture

 

IMG_4211

 

Pour la farce, j'ai dépiauté la cuisse de poulet et effiloché la chair, que j'ai ensuite mélangé avec de petits dés de mozzarella, un peu de creme fraiche épaisse pour le liant, un peu de curry en poudre et quelques brins de coriandre fraîche hachée. Sel et poivre, évidemment.

Le riz était déjà prêt, j'y ai simplement rajouté un peu de crème épaisse, là aussi pour le lier et le rendre plus compact.

Pour former vos arrancinis, il va falloir se salir un peu les mains!

Humidifiez vos mains pour que les boulettes ne collent pas, prenez une boule de riz dans votre paume, applatissez-la et formez un puit dans lequel vous déposerez une cuillérée de farce poulet curry. Remettez un peu de riz par dessus et formez une boulette de manière à ce que le riz enferme la farce. Réservez les boulettes sur une assiette, et continuez jusqu'à avoir utilisé tous vos ingrédients.

Réservez au moins 30 minutes au frais pour une meilleure tenue.

Pendant ce temps, préparez 3 assiettes creuses dans lesquelles vous mettrez respectivement de la farine, les oeufs battus et la chapelure (vous pouvez aromatiser la chapelure à votre goût si vous le souhaitez. Une pincée de curry pour moi.)

Préchauffez votre friteuse à 180°c

Et préparez-une petite salade pour accompagner les arrancinis.

Sortez les boulettes de riz du frigo et roulez-les dans la farine puis dans l'oeuf et enfin dans la chapelure. N'hésitez pas à les repasser une fois dans l'oeuf puis dans la chapelure pour assurer l'étanchéïté de vos arrancinis, ou tout simplement pour plus de croquant.

Plongez-les quelques minutes dans l'huile chaude, 2 par 2 ou 3 par 3 selon la taille de vos arrancinis (et de votre friteuse!), et posez-les sur du papier absorbant pour absorber l'excédent d'huile.

Servez avec une petits salade et régalez-vous!

IMG_4212

Variantes :

- Vous pouvez varier les farces à l'infini (curry petits pois à l'indienne, façon bolognaise, jambon fromage, reste de ratatouille, chevre jambon cru tomates séchées olives, caviar d'aubergines, rillettes de thon, etc.) La seule limite est celle de votre imagination!

- J'en ai même déjà vu passer en version sucrée, avec un riz au lait de coco et un coeur nutella.

- Aromatisez votre chapelure d'herbes fraîches, piment d'espelette, poudre d'olives noires ou tout ce qui vous tombera sous la main pour un petit twist original

- Pour un apéro original, vous pouvez faire des boulettes plus petites que vous servirez avec un coulis de tomates fraîches, une sauce au yaourt ou un dip de votre choix!

Posté par InspirationFOOD à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mars 2019

Cuisse de poulet farcie au pesto, rôtie à la broche, et ses légumes rôtis au four

Pour aujourd'hui, le genre de recette que tout le monde aime, avec des ingrédients simples, et surtout, qui cuit toute seule au four pendant que l'on vaque à ses occupations.

Et puis le poulet, tout le monde aime ça, non?

thumbnail_IMG_3817

Pour 2 personnes :

Les cuisses de poulet :

- 2 cuisses de poulet

- 2 belles cuillères à soupe de pesto maison (recette à venir)

- Sel, poivre

- Huile d'olive

Les légumes rôtis au four (J'ai fait avec ce que j'avais au frigo, n'hésitez pas à adepter selon vos envies):

- 1 bulbe de fenouil

- 2 tomates olivettes ovales

- 1 poivron jaune

- 2 carottes

- 1 oignon

- 4 gousses d'ail

- Quelques brins de romarin

- Quelques feuilles de sauge

- Huile d'olive

- Sel, poivre

 

thumbnail_IMG_3818

thumbnail_IMG_3819

Commencez par préparer votre cuisse de poulet en incisant le haut de cuisse le long de l'os. Tartinez chaque cuisse de pesto et refermez-les en vous aidant de la peau. Piquez sur le tournebroche de votre four en veillant à ce qu'elles restent bien fermées pour que le pesto ne s'échappe pas lors de la cuisson (Personnellement, les broches du tournebroche suffisaient à maintenir le tout, mais n'hésitez pas à ficelez les cuisses pour plus de sécurité ou si vous les cuisez dans le plat et non à la broche). Badigeonnez les cuisses d'huile d'olive pour que la peau dore bien et réservez au frais.

Pendant ce temps, préparez les légumes. Epluchez les carottes, l'oignon, retirez le coeur et les branches dures du fenouil, epluchez et dégermez les gousses d'ail. Coupez tous les légumes grossièresment, écrasez les gousses d'ail et mettez-les dans un plat allant au four. Ajoutez un filet d'huile d'olive, le sel, le poivre, le romarin et la sauge à votre convenance, et mélangez pour bien enrober tous les légumes.

Dans le four préchauffé à 180°c, placer le tournebroche et le plat à légumes dessous. De cette façon, le jus rendu par le poulet lors de la cuisson tombera directement sur les légumes.

thumbnail_IMG_3820

Enfournez à chaleur tournante pour 45 minutes environ (Selon la taille de vos cuisses de poulet et la coupe de vos légumes), vérifiez la cuisson après 30 minutes et, si nécessaire, couvrez les légumes de papier aluminium pour éviter qu'ils ne dessèchent).

Et voilà, il ne vous reste plus qu'à vous régaler!

J'ai accompagné le plat de riz (mais vous pouvez très bien ajouter des pommes de terre directement au four avec les autres légumes) un peu à la façon d'un risotto au pesto.

Bon Appétit!

 

thumbnail_IMG_3822

 

Variantes :

Evidemment, pour les tablées plus importantes, rien n'empêche de rôtir un poulet entier! N'hésitez pas à farcir la volaille de quelques noix de beurre, d'oignon, d'ail et d'herbes fraîches pour un maximum de saveur, et adaptez le temps de cuisson à la pièce de la volaille à rôtir!

Avec les restes de poulet et de riz déjà cuits, j'ai pu préparer le lendemain des arrancinis au poulet curry, dont je vous mettrai la recette dans les jours qui viennent.

Vous pouvez aussi préparer davantage de pesto pour des utilisations ultérieures, il se conserve très facilement au réfrégirateur pendant quelques jours. Personnellement, j'adore les petits muffins pesto et mozzarella, que je fais régulièrement lorsque j'ai des invités, comme dip pour un assortiment de bâtonnets de légumes, ou tout simplement sur un plat de spaghettis, avec quelques tomates cerises et des copeaux de parmesan, pour les soirs où le temps vient à manquer et où les estomacs crient famine.

Grâce à l'huile d'olive, le pesto peut aussi très facilement se congeler. Congelez-le dans des bacs à glaçons pour des portions individuelles que vous n'aurez plus qu'à faire fondre dans votre casserole de pâtes bien chaudes le moment venu!

 

Posté par InspirationFOOD à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 mars 2019

Brochettes de boeuf, curry de tagliatelles et carottes au lait de coco

IMG_4044

En semaine, on n'a pas toujours le temps de passer des heures en cuisine.

Et après ces derniers jours de grisaille, l'envie d'un peu de soleil dans l'assiette me taraudait.

Un passage express dans le frigo, le temps de me rendre compte que deux carottes commençaient à s'ennuyer fermement dans leur petit bac en plastique, et hop, c'est parti.

IMG_4044

 

 

Pour 2 personnes, il vous faudra :

2 bonnes poignées de tagliatelles
2 carottes
1 gros pavé de boeuf ou 2 petits
1 cuillère à soupe de pâte de curry jaune
20cl de lait de coco
10 cl de crème liquide légère
1 càs d'huile d'olive
1 càs de sauce soja
1 gousse d'ail pour la marinade
1 gousse d'ail pour la sauce curry
1 cm de gingembre frais hâché
Coriandre fraîche hachée
Sel
Poivre

IMG_4045

Commencez par détailler votre viande en cubes et faites-les mariner dans le mélange d'huile d'olive, sauce soja, ail écrasé et dégermé.

Pendant ce temps, cuisez vos tagliatelles dans un grand volume d'eau selon les indications du paquet.

Epluchez vos carottes et, à l'aide de l'économe, détaillez-les en tagliatelles.

Réservez une petite louche d'eau de cuisson des pâtes et égouttez-les. Dans la casserole, faites revenir l'échalotte, l'ail et le gingembre hâché jusqu'à ce qu'ils soient translucides. Ajoutez ensuite la pâte de curry jaune et l'eau de cuisson réservée et remuez 2-3 minutes.. Ajoutez ensuite le lait de coco et la crème, portez à ébullition et laissez réduire jusqu'à la consistance souhaitée. Une vingtaine de minutes environ. Rectifiez l'assaisonnement.

Dans une poêlé légèrement beurrée, dorez les brochettes de boeuf sur toutes leurs faces puis posez-les dans un plat à gratin, versez dessus la marinade réservée et enfournez à 150°c le temps de terminer votre recette.

Remettez la sauce curry sur le feu, ajoutez-y les tagliatelles et les tagliatelles de carottes, ainsi que le beurre de cuisson des brochettes, et réchauffez.

Dans des assiettes creuses, dressez les tagliatelles au curry et les brochettes, parsemez éventuellement de coriandre ciselée.

Il ne reste plus qu'à vous régaler de ce plat simple et relativement rapide à faire, aux douces saveurs de curry

IMG_4046

Variantes :

Je vais essayer, lors de la plupart des recettes publiées, de vous proposer quelques variantes ou adaptations possibles.

Parce que lorsqu'on vit seule, on ne peut pas toujours cuisiner les quantités exactes pour une seule personne, on apprend forcément à accomoder les restes, on se triture la tête et on fouille les fonds de placards pour trouver d'autres recettes sur les mêmes bases. Parce qu'on n'a pas envie de jeter ni de gaspiller, mais qu'on ne veut pas non plus manger la même chose trois jours de suite, même si on aime ça, et qu'inviter famille et amis, c'est sympa de temps en temps, mais pas tous les jours non plus!

N'hésitez pas à varier les viandes, cela se marie très bien avec du poulet par exemple, à remplacer les tagliatelles de carottes par des dés de carottes, courgettes et poivrons. Faites cuire les dés de poulet et de légumes dans une poêle huilée avant d'y ajouter les tagliatelles et la sauce curry préalablement réalisée, et vous obtenez un délicieux wok de poulet curry.

Personnellement, lorsque je fais cette sauce curry, j'ai prépare toujours un peu plus que je congèle en portions individuelles (Pour l'astuce, je remplis des petits moules à glace à l'eau que je congèle. Une fois congelées, il ne me reste plus qu'à les démouler et à les mettre dans un sachet congélation pour avoir toujours sous la main une portion de sauce déjà prête que je n'ai qu'à laisser décongeler doucement à feu doux)

 Vous pouvez aussi tout simplement l'utiliser comme dip froid au curry pour y tremper samoussas, pakoras, falafels, ou simplement des petits légumes crus et donner ainsi une touche indienne à vos apéritifs estivaux

Enfin, pour les soirées d'hiver, n'hésitez pas à l'allonger d'un peu de bouillon de volaîlle et d'y ajouter vermicelles de riz et restes de poulet rôti pour une soupe réconfortante et anti-gaspi

Et voilà, plus d'excuses : Un apéro, un curry, un wok, et même une petite soupe! Voilà de quoi prévoir quelques repas sympas et rapides pour les semaines à venir.

 

 

 

 

 

Posté par InspirationFOOD à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mars 2019

Lemon Curd sans beurre

 

IMG_E3642

Parce qu'il faut bien commencer quelque part, ce sera par le Lemon Curd.

Dimanche dernier, un gentil petit message maternel m'invitant à déjeuner m'attendait au réveil. Les yeux encore un peu fermés et l'estomac qui criait famine, je n'ai pas tardé à répondre par l'affirmative, et me voilà partie, emportant avec moi quelques citrons qui commençaient à doucement se faire vieux et une pâte feuilletée qui approchait dangereusement de sa date limite, en me disant que, forcément, dans le frigo familial, je trouverai de quoi accomoder tout ça.

Evidemment, rien n'étant parfait même au pays de la famille bisounours, il n'y avait plus de beurre et les quelques magasins alentours avaient baissés leur rideau pour le week-end. Peu importe, j'avais décidé de faire une tarte au citron meringuée, je l'aurai!


Et me voilà lancée dans une version un peu allégée du lemon curd traditionnel, sans beurre donc mais tout aussi délicieuse et bien acidulée, comme je l'aime.

IMG_E3643

Pour la recette, aucun mérite, j'ai simplement repris celle du blog de Marciatak, que j'aime beaucoup et qui regorge de recettes et de photos magnifiques!

Dieu merci, il restait des oeufs et du sucre, et même un fond de maïzena.

Ma mère, qui préfère le lemon curd très sucré et moins prononcé, a un peu fait la grimace en le goûtant seul, mais a adoré en tarte au citron meringuée, l'acidité étant contrebalancée par la douceur sucrée de la meringue.

Pour ma part, le lemon curd, je pourrais en mettre partout et à chaque repas, ou presque. Et plus le goût du citron est présent, plus je me régale! Le matin, c'est sur une tranche de pain de seigle grillé, à midi dans un yaourt nature pour terminer le repas sur une touche gourmande, et bien sûr dans les pâtisseries du dimanche, sous forme d'éclairs, de tiramisu, de muffins au coeur coulant de lemon curd, de macarons, de gâteau roulé ou de la plus traditionnelle tarte au citron, j'en raffole et je suis toujours à la recherche de nouvelles idées pour l'utiliser.

La dernière idée en date, à tester sous peu. Une sphère de meringue farcie de mousse à la crème de marrons, de lemon curd et d'éclats de marrons glacés, à tester lors du prochain repas dominical! Ou pourquoi pas dans une brioche escargot. Mais pourquoi n'y ais-je pas pensé plus tôt?!

Et n'hésitez pas à adapter la recette avec d'autres agrumes. Pomélo curd, lime curd au citron vert, orange curd, et j'en passe. J'ai bien envie de tester à la mangue, en récupérant le jus à l'extracteur. Ou pourquoi pas à la carotte, sur de bonnes tranches de pain complet, pour des petits déjeuners sains et originaux?

C'est ce que j'aime dans la cuisine. Les idées ne manquent jamais, et d'une recette peuvent en découler mille autres. Si seulement les journées contenaient quelques heures de plus, si seulement on pouvait manger à longueur de journée sans ballonements ni prise de poids, si seulement...

Vous voyez, il fallait bien que je finisse par ouvrir un blog! Le premier article, et déjà cela me donne envie d'essayer plein d'autres associations!

Mais en attendant, la recette :

IMG_E3641

 

IMG_E3642

Pour un petit pot :

4 citrons non traités
150gr 100gr de sucre
3 oeufs
1 cuillère à soupe de maïzena

Lavez les citrons. Prélevez les zestes de 2 d'entre eux et le jus des 4. Délayez la maïzena dans un peu de jus de citron et versez le tout dans une casserole avec le sucre.
Faites chauffer à feu doux.
Pendant ce temps, battez les oeufs en omelette. Vous pouvez filtrer la préparation si vous voulez qu'elle soit bien lisse, mais ce n'est pas spécialement nécessaire pour cette recette.

Remuez la préparation au jus de citron et, lorsque le sucre est dissout, ajoutez les oeufs. A partir de là, ne cessez plus de remuer, car le mélange va épaissir en quelques minutes.

Une fois obtenue la consistance souhaitée, versez dans un pot de confiture et laissez refroidir.

Lorsque le lemon curd est refroidi, conservez-le au frigo si vous souhaitez l'utiliser tel quel ou utilisez-le, comme nous l'avons fait dimanche, sur une pâte feuilletée précuite à sec, et pourquoi pas recouvert d'une généreuse couche de meringue italienne pochée et caramélisée au chalumeau.

Il ne vous reste plus qu'à vous régaler!

 

IMG_E3644

IMG_E3645

 

 

 

Posté par InspirationFOOD à 18:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,